Vous êtes passionnés par les orchidées ? Venez partager avec nous !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'entretien des Phalaenopsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AloraM
Orchidobavard Gravement Atteint
Orchidobavard Gravement Atteint
avatar

Messages : 6448
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 30
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: L'entretien des Phalaenopsis   Mer 30 Mar - 1:48

Premièrement il faut savoir que les renseignements que vous lirez ici sont très « basiques ». Donc tout dépendamment si votre plante est botanique ou hybride, le degré de rigueur pourra changer (ex : un Phalaenopsis botanique demande beaucoup plus de précisions dans son entretien qu’un hybride, que nous trouvons souvent en jardinerie. Par contre, l’entretient de cette espèce reste tout de même très facile ne vous inquiétez pas !).

 

Luminosité : On dit souvent que ces orchidées n’ont pas besoin de beaucoup de lumière pour être heureuses. Certes elles pourront se satisfaire de peu de lumière pour croître comparé à d'autres orchidées, mais si vous voulez avoir de belles floraisons et une pousse vigoureuse, un maximum de soleil pourra être utile durant les mois d’hiver (novembre à mars), donc une exposition sud-ouest ou sud-est pourra être préférée. Par contre, pour l’été, couvrir/voiler votre plant pendant les périodes de la journée où le soleil est le plus fort (11h à 16h) ou les passer devant une fenêtre est.

Température : De culture tempéré/chaude, les Phalaenopsis accepteront une température de 25° à 30° l'été et de 18° à 25° l'hiver. Elles peuvent supporter des températures un peu plus fraîches (garder le substrat sec un peu plus longtemps) et un peu plus chaudes (augmenter l'hygrométrie) mais sur de courtes durées.

Arrosage : Le Phalaenopsis est une plante épiphyte, ce qui veut dire qu’il pousse accroché aux arbres (mais ce n'est pas un parasite !). Ses racines sont donc à nu et sont construites de façon à capter le plus d’eau le plus rapidement possible pour ensuite la restituer à la plante avant la prochaine averse. Pour se faire une couche appelée velamen (une espèce d’éponge si on veut) enveloppe les racines. Vous devrez donc vous assurer que votre substrat est complètement sec avant de ré-arroser votre plant sinon cette couche, qui ne pourra sécher correctement, pourrira et cela empêchera l’orchidée de puiser l’eau dont elle a besoin pour sa survie. Tout dépendamment de votre substrat (écorces, sphaigne ou les deux), le temps entre les arrosages pourra varier, de même qu'en fonction de la taille du pot (une petit pot sèche très vite !) mais si vous regardez les racines (elles sont grises lorsqu’elles sont bien sèches, vertes quand elles sont encore humides, brunes et molles quand elles sont pourries) et que vous pesez votre pot (il devient beaucoup plus léger lorsqu’il est le temps d’arroser) vous pourrez plus facilement savoir à quel moment votre plante a besoin de vous pour boire !

Notez qu’en moyenne, avec des écorces, on arrose notre Phalaenopsis une fois par semaine l’été et une fois par deux semaines l’hiver. Si vous utilisez de la sphaigne, prévoyez une période plus longue entre les arrosages. Aussi, dans certains cas, vous verrez les racines qui entourent votre pot devenir grises après seulement quelque jours. Par contre cela ne veut pas obligatoirement dire qu’elle se doit d’être arrosée car l’intérieur du pot peut être encore saturé en eau, donc vérifiez bien le poids et dans le doute il veut mieux attendre quelques jours de plus. Un Phalaenopsis peut rester quelques semaines voir même quelques mois sans arrosage (si cela reste exceptionnel !) mais un sur-arrosage le tuera beaucoup plus vite (ça ne pardonne pas !).

Lorsque vous arrosez votre orchidée, veillez à ce qu’il n’y est pas d’eau qui coule entre ses feuilles ni dans son cœur (là d'où sortent les nouvelles feuilles, en haut), car cela pourrait amener à une pourriture du cœur jusqu’à ce que mort s’en suive … Vous pouvez soit arroser abondamment par le dessus (tout en faisant attention à son cœur n’oubliez pas !) ou alors la baigner dans un bol (ou un cache pot) d’eau (pendant environ 15 min en été, 5 minutes en hiver) en s’assurant que l’eau soit à quelques centimètres en dessous du rebord (pour éviter la fuite des écorces !). Si de l'eau se retrouve au cœur, votre plante n'est pas condamnée ! Il faut aéré après avoir arroser (tout le temps, en prévention) ou prendre un buvard et éponger délicatement. Laissez l'eau s'égoutter complètement avant de la remettre dans son cache-pot.



P.S. L'eau que vous utiliserez devra être de température pièce. Le froid pouvant "stresser" les racines qui sont habituées à un climat plus chaud.

Substrat : Les Phalaenopsis préfèrent un substrat bien aéré, alors vous pouvez utilisé des écorces de pins de calibre moyen. Faites attention aux «Terreaux pour orchidées » des jardineries car ils sont souvent pleins de terre ou de tourbe, matériaux beaucoup trop absorbant et étouffant. Par contre si vous ne pouvez trouver d’écorces de pins près de chez vous, vous pouvez toujours en commander sur internet ou alors lire la liste d’ingrédients sur l’emballage et trier ce qui ne convient pas (Les écorces de pins, la perlite, les morceaux de coco sont acceptés mais la terre et la tourbe sont à proscrire !).

Certaines personnes utilisent aussi de la sphaigne (plus pour les botaniques) ou un mélange d’écorces et de sphaigne. Il faut cependant éviter de trop tasser, car il prendra plus de temps à sécher. Cela peut convenir aux endroits chauds dont le taux d’humidité est bas (moins de 30%) ainsi que pour les personnes ayant tendance à oublier d’arroser leur plante (mais il vaut mieux les arroser correctement Wink )


Engrais : L'engrais n'est pas obligatoire mais est grandement nécessaire lorsque l'on utilise de l'eau de pluie ou osmosée et en période de croissance. Sachez que les engrais "spéciaux orchidées" sont plus chers et n'ont rien en plus ! Vous pouvez prendre des engrais pour plantes vertes (pour la croissance)/fleuries (pour la floraison) en diluant 2 fois plus que recommandé pour ces plantes. Il est aussi préférable de procéder à un rinçage à l'eau claire (arroser par le dessus en grande quantité en laissant l'eau s'égoutter) une fois par mois pour enlever tous les sels minéraux accumulés.
 

Floraison : La floraison peut survenir à tout moment dans l’année pour les hybrides mais beaucoup de botaniques auront des périodes plus spécifiques (l'hiver par exemple avec la baisse de température). La clé pour obtenir une belle floraison : la lumière et une plante pétante de santé ! J’entends souvent dire « Ahhhh mon orchidée ne fleurit pas depuis plusieurs années …. » et je vous avouerais que dans la plupart des cas,  car la plante en question est dans un endroit beaucoup trop sombre pour ses besoins. Certaines espèces demandent un léger écart de température, mais pour la majorité des hybrides, ce n’est pas nécessaire (mais cela peut tout de même aider).
Revenir en haut Aller en bas
http://abcorchidee.forumactif.org
 
L'entretien des Phalaenopsis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phalaenopsis Baldan's Kaleidoscope
» L'entretien des Phalaenopsis
» Phalaenopsis - conseil d'entretien
» Soins pour orchidées (phalaenopsis, paphiopedilum)
» Les Phalaenopsis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum l'ABC de l'orchidée :: Cultures, informations et questions ! :: Phalaenopsis, Paraphalaenopsis, Renanthera... (Aeridinae)-
Sauter vers: